Mayenne
Championnat
0
2
13 mars 2010 18:30
  • Couvert
  • Sec
  • Faible
NC
18:30 - 13 mars 2010
NC
NC
NC

Date : 13/03/2010 – 18H30

 

Rencontre : Championnat PH - 16ième Journée – MAYENNE2 - USV

 

Lieu : Stade Municipal – 847 Avenue Gutenberg

           53100 MAYENNE

 

Arbitres : Boullier Gérard assisté de Clemot Olivier et Valienne Jean-Claude

 

Temps : Nuageux

 

Pelouse : Bonne

 

Effectif : Thuret Jérôme, Geray Fabien, Voilliot Frédéric, Charon Damien, Cassé Ludovic, Guillou Julien, Louis-Sydney Wilfried, Monguillon Sébastien, Bonvallet Augustin, Massé Valentin, Guillard Arthur, Cassé Dimitri, Mongé Cyril

 

Buteurs :

Bonvallet Augustin : 1

Massé Valentin : 1

 

Cartons jaunes :

Guillou Julien : 1

 

Cartons rouges :

 

Etoiles :

Thuret Jérôme : 3

Geray Fabien : 3

Voilliot Frédéric : 3

Charon Damien : 3

Cassé Ludovic : 3

Guillou Julien : 3

Louis-Sydney Wilfried : 3

Monguillon Sébastien : 3

Bonvallet Augustin : 3

Massé Valentin : 3

Guillard Arthur : 3

Cassé Dimitri : 3

Mongé Cyril : 3

 

Résumé :

Après la terrible déroute à Rouillon le week-end précédent, les vibraysiens se déplaçaient à Mayenne en nocturne avec la ferme intention de laver l’affront subi malgré un effectif une nouvelle fois amoindri à cause des vacances hivernales.

Désireux de se rassurer défensivement, les vibraysiens débutaient bien regroupés autour de la charnière centrale orchestrée par Frédéric Voilliot et Damien Charon néanmoins ils allaient se faire surprendre une première fois par un attaquant mayennais qui enroulaient magnifiquement une frappe du gauche qui terminait sur le poteau. Après cette chaude alerte, les vibraysiens s’organisaient magnifiquement en étant intraitable derrière avec une excellente prestation des latéraux Ludovic Cassé et Fabien Géray qui pour sa première apparition réalisait une partie remarquable alliant défense intraitable et lucidité déconcertante dans le placement et la relance, un milieu de terrain bien articulé autour des axiaux Wilfried Louis-Sydney et Sébastien Monguillon qui n’hésitaient pas à décaler vers les feux follets Augustin Bonvallet et Julien Guillou ou à trouver la profondeur vers les deux attaquants Valentin Massé et Arthur Guillard. Les premières occasions vibraysiennes n’allaient pas tarder par l’intermédiaire d’Augustin Bonvallet, auteur lui aussi d’un match fracassant, qui donnait sans cesse le tournis aux défenseurs mayennais avec ses débordements et centre côté droit qui trouvaient la plupart du temps Valentin Massé ou Arthur Guillard qui ne pouvaient conclure. S’ensuivait également une excellente occasion suite à un tir vibraysien de Sébastien Monguillon qui s’écrasait sur le poteau et était repris par Frédéric Voilliot qui butait sur le gardien mayennais auteur d’un bon arrêt. De leur côté les défenseurs vibraysiens maitrisaient parfaitement leur homologues mayennais avec un engagement et une solidarité sans faille ; les mayennais se créaient tout de même une occasion en fin de première période avec un bon tir stoppé par Jérôme Thuret. Juste avant la pause, les vibraysiens se créaient de nouvelles situations chaudes sans toutefois parvenir à ouvrir le score. Score de 0 à 0 à la pause avec des vibraysiens rassurés défensivement qui manquaient juste d’un peu de lucidité dans le dernier geste pour scorer.

La seconde période démarrait tambour battant pour les vibraysiens qui d’entrée de jeu allaient trouver l’ouverture par Augustin Bonvallet qui allait une nouvelle fois déborder sur son côté droit et terminer par une frappe en force au premier poteau quoi trompait le gardien. Les vibraysiens exultaient mais les mayennais vexés repartaient de plus belle et durcissaient encore le jeu mais les vibraysiens répondaient posément sans s’énerver par une combativité et une solidarité à toute épreuve. Malgré leur domination, les mayennais n’arrivaient pas à trouver l’ouverture alors ils procédaient par de longs ballons aériens que Jérôme Thuret et sa défense parvenaient à maitriser. Au plus fort de la mainmise mayennaise, les vibraysiens procédaient par contre et allaient doubler la mise suite à un bon tir croisé de Valentin Massé après 20 minutes de jeu. Le reste de cette seconde période allait se résumer à une domination stérile des mayennais devant un bloc vibraysien parfaitement organisé qui annihilaient toutes les tentatives mayennaises et se créaient quelques situations en contre notamment par Julien Guillou, Arthur Guillard ou encore Wifried Louis-Sydney sans toutefois parvenir à trouver l’ouverture. Qu’importe, la fin était sifflée sur ce score qui satisfaisait pleinement le groupe vibraysien qui aura su réagir magnifiquement  suite à la déroute Rouillonnaise avec une remarquable prestation des jeunes appelés et des moins jeunes…le tout avec un esprit d’équipe retrouvé alliant combativité et solidarité avec un jeu proposé simple, rapide et efficace. Bréf, une prestation à renouveler pour recoller aux deux premières places du groupe.  

HOMME DU MATCH

  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC
  • NC

STATS éQUIPE

6 Derniers matchs

P G G P P G

Répartition des buts

91 buts marqués
57 buts encaissés

Graphique des victoires

DERNIERS MATCHS

CLASSEMENTS

Club Pts J G N P F BP BC D
SENIORS "A"

BUTEURS

Classement des buteurs

PASSEURS

Classement des passeurs
gardiens
défenseurs
milieux
attaquants

RENDEZ-VOUS

NC
NC

Commentaires

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 5 Dirigeants
  • 6 Entraîneurs
  • 2 Arbitres
  • 19 Joueurs
  • 7 Supporters